Comme la perte de chiffre d’affaires pour les entreprises du sport et des loisirs.

Sans surprise, les répercussions du coronavirus sont importantes pour les entreprises du sport et des loisirs. La seconde enquête de conjoncture menée par l’Union Sport & Cycle évalue la perte de chiffre d’affaires à 3,1 milliards d’euros pour ce premier semestre (par rapport au premier semestre 2019 et près de 50 000 employés en chômage partiel en cette période de confinement.

Bien évidemment, le recul du chiffre d’affaires concerne l’ensemble des sociétés du secteurs. Parmi celles-ci, 68 % des industriels estiment un recul supérieur à 30 % (dont 34 % craignent un recul supérieur à 50 %) et ils sont 61 % des prestataires loisirs marchands à faire le même constat (dont 14 % craignent un recul supérieur à 50 %).

Enfin, cette enquête révèle que l’impact pour le mouvement sportif sera également inévitable : 60 % des entreprises soutenant un club sportif indiquent qu’elles ne seront probablement pas en capacité à maintenir ce soutien à la rentrée, alors qu’ils sont 27 % à déclarer vouloir diminuer leur soutien.

3,1 milliards d’euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *