Pour permettre aux stades en question de bénéficier au moment de l’Euro 2016 de ressources supplémentaires, le gouvernement, avec l’aval de Ségolène Royal et dans le cadre du débat sur la loi Macron, avait accepté l’idée que les publicités supérieures à 12 m2 n’y seraient plus interdites.

Pour l’Euro et, précision importante, pour la suite. Après une demande d’amendement du député Alain Tourret accepté à l’unanimité, les publicités supérieures à 12 m2 vont être autorisées dans tous les stades de France pouvant contenir au moins 15 000 personnes et non 30 000.

Du changement au niveau des publicités dans les stades

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *