Après avoir longtemps joué au stade Yves-du-Manoir de Colombes, son site historique, le club de rugby du Racing 92 change complètement de dimension : il évolue désormais dans un stade qui est également la plus grande salle couverte d’Europe, appelée U Arena.

© Racing 92
Le Racing 92 est le premier club au monde à jouer au rugby en salle sous un toit situé à 40 m de haut.

Fiche technique

Maître d’ouvrage

Racing Arena

Maître d’ouvrage délégué

Stadôme

Architecte

Atelier Christian de Portzamparc

Constructeur

GTM Bâtiment / Vinci

Fournisseur gazon synthétique

FieldTurf

Fournisseur éclairage led

Philips

Durée des travaux

2,5 ans

Coût

400 millions d’euros (dont 220 millions pour la U Arena)

Jacky Lorenzetti, président du Racing 92, travaille sur ce projet d’envergure depuis plusieurs années, afin notamment d’arrêter de combler le déficit du club chaque fin de saison. « Son objectif était de doter le club d’un outil économique performant pour perdurer dans le temps et s’autogérer. Dès le départ, il a compris que cet investissement passait par la construction d’une salle multifonctionnelle pouvant accueillir des spectacles et divers autres événements, en plus des matchs de rugby » argumente Roland Cubin, directeur de projet de la U Arena. C’est un projet privé développé par Stadôme (détenue à 51 % par la holding de Jacky Lorenzetti), dont la maîtrise d’ouvrage est assurée par Racing Arena. Il a été réalisé par l’agence d’architecture Atelier Christian de Portzamparc et le groupe GTM Bâtiment/Vinci.

Cette nouvelle structure sportive est située sur la commune de Nanterre (92) aux pieds de la Grande Arche de La Défense. Ce projet s’inscrit dans le périmètre de l’opération d’intérêt national Seine-Arche.

Une enceinte sportive avec des bureaux accolés

C’est un complexe d’une surface de 94 000 m², avec une enceinte en forme deU (d’où son nom), puisqu’il n’y a que trois tribunes. Le programme comprenait également 31 000 m² de bureaux qui seront occupés par le Conseil Départemental des Hauts-de-Seine, des commerces dont la boutique du club Racing 92, une brasserie et un restaurant gastronomique.
« L’une des contraintes du projet était cette volonté d’avoir un stade et une grande surface de bureaux. Afin d’accoler ces 31 000 m² à la structure sportive, la forme en U était la plus appropriée. Pour habiller le quatrième côté, il a été décidé d’installer un écran de 2
400 m² qui projette les images de 44 vidéoprojecteurs. Il permet aussi de transmettre différentes informations aux spectateurs (scores, messages publicitaires…) » ajoute Roland Cubin. Une agence d’audiovisuel, Moment Factory, spécialisée dans les projections en plusieurs dimensions, travaille sur place pour gérer l’installation vidéo qu’elle a créé.

De plus, la U Arena dispose d’un système 4G et wifi permettant 15 000 connexions simultanées.

La modularité : un critère primordial

© Racing 92
En configuration rugby, l’enceinte peut accueillir jusqu’à 30 000 personnes.
Elle comporte également 1 800 places VIP, 95 loges et 8 salons.

Dans les tribunes, la répartition du public se divise sur quatre niveaux. Les gradins sont modulables : 5 000 personnes pour un séminaire d’entreprise, 30 000 pour un match de rugby et 40 000 spectateurs pour un concert. La U Arena comporte 1 800 places VIP, 95 loges et 8 salons. La structure compte 7 rangs de tribunes télescopiques et mobiles pour s’adapter à chaque événement. Pour accueillir ces spectacles variés, la flexibilité était un élément essentiel. Ainsi, au niveau de l’éclairage, 360 projecteurs à led ont été installés pour faciliter les jeux de lumière. Au total, la puissance est supérieure à 2 000 lux, avec un coefficient d’uniformité de 0,85.

En outre, pour protéger la pelouse lors des événements non sportifs, le gestionnaire a investi dans des plaques de protection : « Nous avons effectué des simulations sur 1,5 et 10 ans afin de sélectionner le meilleur produit du point de vue visuel et de l’impact sur la pelouse. Notre choix s’est porté sur le Terratrak Plus® de la société Terraplas » précise le directeur de projet de la U Arena. Ces plaques de 1,2 m², fabriquées en plastique polyéthylène haute densité, disposent d’un fond plat pour éviter de trop marquer le sol. Chaque plaque est connectée à la suivante par des systèmes verticaux fabriqués en nylon. Elles peuvent supporter 2,5 tonnes m². Il faut environ 11 heures à 20 personnes pour les installer sur la pelouse.

Un gazon synthétique spécifique

Dès les premières réflexions concernant la pelouse, les responsables du projet se sont orientés vers un gazon synthétique, notamment à cause du manque de lumière naturelle. « Nous avons eu de très bons retours de la part du club des Saracens, en Angleterre. Nous avons sélectionné 3 ou 4 gazons que nous avons testés au sein de notre centre d’entraînement. Puis, nous avons validé le gazon de la société FieldTurf et l’avons fait installer sur un des terrains pour s’habituer durant un an » indique Roland Cubin. Cette surface inédite, appelée Softgrass, mesure 60 mm d’épaisseur : « Le gazon Vertex, fabriqué en France, est composé d’une association de fibres Premium monofilament et fibrillées. Il offre une excellente résilience grâce à un polymère unique qui confère à la fibre une élasticité et une capacité à rester droite pour maintenir des performances élevées au fil du temps malgré des contraintes d’utilisation uniques… » décrit Sylvain Pesce, responsable commercial de FieldTurf.

De plus, la pelouse est équipée d’un système d’arrosage automatique, composé de 6 arroseurs, avec des programmes différents selon la température et le taux d’hygrométrie. L’objectif est d’arroser la pelouse quelques jours avant les matchs pour améliorer les appuis des joueurs et quelques minutes avant, pour mouiller les brins de synthétique.

La gestion du site

© Racing 92
Le gazon synthétique inédit, appelé Softgrass, est composé d’une association de fibres Premium monofilaments et fibrillées pour une épaisseur totale de 60 mm.

Le gestionnaire a investi dans son propre matériel pour entretenir la pelouse : un tracteur et une brosse pour 18 000 euros TTC. « Nous ne voulions pas dépendre d’une société, mais plutôt entretenir en interne. Toutefois, pour les opérations plus spécifiques, nous ferons appel à un prestataire extérieur. Nous avons estimé le coût total de l’entretien entre 30 000 et 50 000 euros TTC par an ».

Après l’inauguration de l’enceinte par les Rolling Stones au mois d’octobre, le premier match de rugby du Racing 92 a eu lieu juste avant Noël. Chaque année, la U Arena devrait accueillir une quinzaine de matchs de rugby et une trentaine d’autres événements.

 

S’abonner au magazine Terrains de Sports

 

Du rugby dans la plus grande salle couverte d’Europe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *