« Profiter de l’organisation du Championnat d’Europe masculin en France, une première depuis 1979, pour faire la promotion du volley au sens large avec une cible particulière : les jeunes » d’Eric Tanguy, président de la Fédération Française de Volley-Ball.

Eric Tanguy

Désireuse de profiter de l’organisation du Championnat d’Europe en France (12-29 septembre 2019) pour mettre en lumière le volley-ball, la FFVolley a présenté la semaine dernière L’Année du Volley : une opération qui consistera sur deux saisons (septembre 2018-août 2020) à encourager de nombreux projets à travers tout le territoire français, destinés en particulier aux jeunes. Concrètement, l’Année du Volley, qui est l’occasion de mettre en lumière les différentes pratiques (salle, mais aussi beach, volley assis/sourd, soft volley, volley santé…), consiste en un appel à projets auprès des écoles, collèges, lycées, universités, associations, entreprises et clubs sportifs. A charge pour chaque structure de créer son événement autour de thématiques comme le partage, le collectif, l’engagement et le plaisir, et de le faire labelliser par la FFVolley. Cette dernière s’engage alors à fournir une aide qui va de la fourniture de matériel (filets, ballons), de kits de communication ou de livrets pédagogiques, à la mise à disposition d’experts pour encadrer certaines manifestations. Dans chaque ligue régionale ont ainsi été identifiés des binômes, souvent constitués d’un élu et d’un agent de développement (le listing est consultable sur le site de la FFVolley), dont l’objectif est d’accompagner ces projets, véritables relais sur les territoires de L’Année du Volley.

La phrase de Eric Tanguy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *