Depuis sept ans et demi, la Ville de Nice peut compter sur un centre équestre rénové, situé au coeur de la Plaine du Var et de son Eco Vallée. Au fil des années, il est devenu un équipement sportif phare du territoire, sans être géré par la collectivité.

Il y a plus de 10 ans, la ville de Nice a souhaité donner une nouvelle dimension au centre équestre existant, tant au niveau de la pratique de haut-niveau, du loisir ou encore de l’initiation scolaire. L’objectif était qu’il devienne un équipement structurant au sein d’une Ville dont le sport tient une place essentielle dans sa stratégie de développement.

Le choix de déléguer la gestion du site
Les travaux ont donc été au centre des discussions lors de la reconduction du contrat de Délégation de Service Publique pour 20 ans. Ainsi, il a été convenu avec le gestionnaire, le Club Hippique de Nice, de financer conjointement d’importants travaux pour la somme de 5,9 millions d’euros HT (dont 2,5 millions d’euros HT pour la Ville) et une durée de 18 mois. “Avec le recul, transférer la gestion du site à une société privée est une excellente initiative car ce type d’équipement demande un savoir-faire et une technicité spécifiques. C’est directement le club qui entretient le site grâce au matériel dont il dispose. De plus, ce mode de gestion permet de diviser les investissements, à l’image de ce qui a été convenu pour les travaux. En résumé, nous faisons profiter nos habitants d’un équipement d’envergure sans avoir à le gérer et en ne payant seulement que les séances pour les scolaires, ce qui représente un coût annuel de 200 000 euros” argumente Emmanuel Charlot, directeur des sports de la Ville de Nice.

Un centre équestre de très grande envergure
Inauguré en février 2012, le centre équestre, situé sur un site de plus de 7 hectares, dispose de plusieurs grands espaces :
– six carrières d’une superficie totale de 14 000 m2 avec une carrière de concours de 80 m x 70 m, deux carrières de 70 m x 40 m, deux carrières d’entraînement de 20 m x 40 m et une carrière de dressage de 60 m x 20 m ;
– un manège couvert d’une superficie de 2 100 m2, l’un des plus grands de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ;
– les écuries avec 186 boxes pour une capacité d’accueil totale de plus de 200 chevaux, 3 ensembles d’aires de douches équipées pour les équidés, 15 selleries, 8 stabulations et une unité de compostage d’une surface de 20 x 50 m ;
– 710 m2 de surface à vocation d’accueil, bureau, infirmerie, vestiaires, sanitaires et douches.

Un bilan positif concernant la pratique sportive quotidienne…
Entre 2007 et 2019, le nombre de licenciés du club d’équitation a augmenté de 25 % pour atteindre désormais plus de 1 000 adhérents, ce qui en fait le plus grand club hippique de la région. “Dans le même temps, le nombre de licenciés pour la compétition est passé de 190 à 260. En parallèle, les résultats sportifs sont très intéressants avec 175 victoires dont certaines médailles d’or ou d’argent lors de compétitions internationales. Ce sont donc des victoires qui font parler des cavaliers niçois et donc de l’établissement” indique le directeur des sports. De plus, depuis 2014, le centre hippique est labellisé école française d’équitation pour le cheval et le poney par la Fédération Française d’Equitation. Les exigences portent notamment sur la sécurité, la qualité de l’accueil et de l’information ou encore la qualification des enseignants.

Par ailleurs, outre la pratique du club, la vocation de la structure est également la découverte et l’initiation aux activités équestres au profit des jeunes et notamment des scolaires, avec la mise en place de projets pédagogiques. Ainsi, lors de l’année scolaire 2017-2018, 479 séances ont été dispensées à 49 classes de 30 écoles primaires de la Ville.

… mais aussi le volet événementiel
Avant les travaux, le centre équestre vieillissant, et donc inadapté pour recevoir des compétitions, accueillait environ 5 événements annuels. Avec cette rénovation d’envergure, l’ambition était clairement d’augmenter sensiblement ce chiffre afin de répondre au développement de l’événementiel sportif souhaité par les élus. Et l’objectif est très largement atteint pour Emmanuel Charlot : “Aujourd’hui, le centre équestre accueille plus de soixante événements d’envergure chaque année, dont des concours internationaux de dressage, de sauts d’obstacle, des championnats de voltige… avec de nombreux participants tout au long de l’année. Bien évidemment, sans avoir pu les chiffrer de manière précise, nous savons que ces événements entraînent des retombées économiques très importantes pour le territoire. La volonté est de continuer dans cette dynamique en accueillant encore davantage d’événements sur le site”.

Si depuis 2012 aucun travaux n’a été réalisé, le contrat d’investissement établi initialement par le délégataire n’est pas encore totalement rempli : un nouveau club-house est prévu et devrait être construit en 2020. L’année prochaine verra également la Ville investir dans un système d’éclairage au niveau de la carrière couverte afin d’organiser des événements en soirée. Si l’étude est en cours, l’investissement devrait être d’environ 150 000 euros HT.

Gestion déléguée : la réussite du centre équestre de Nice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *