« Le sport s’inscrit aujourd’hui dans toutes les classes de la société sous des formes très différentes (…) Nous devons accompagner cette mutation des usages pour que l’activité physique fasse partie du quotidien de chacun » d’Arielle Piazza, nouvelle présidente du CNDS.

Il y a quelques jours, Arielle Piazza, adjointe aux sports, à la jeunesse et à la vie étudiante de Bordeaux, a été nommée présidente du Centre National de Développement du Sport (CNDS) en remplacement de Béatrice Barbusse, prise par d’autres responsabilités. En lien avec le Ministère des Sports, l’objectif de lever les freins qui empêchent encore le sport d’être une activité partagée par tous. « Il y a quelques années encore, le sport était ventilé dans deux catégories : la performance (le haut niveau) et le loisir encadré. Il s’inscrit aujourd’hui dans toutes les classes de la société sous des formes très différentes. Les fédérations fonctionnent encore trop seules, elles doivent s’ouvrir. Nous devons accompagner cette mutation des usages pour que l’activité physique fasse partie du quotidien de chacun » indique Arielle Piazza dans le journal Sud-Ouest. Parmi les leviers ciblés : la féminisation du sport, le sport en entreprise ou encore le sport comme vecteur de cohésion sociale.

La phrase

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *