« Quand le rugby joue, on laisse une pelouse détériorée donc cela passe par une pelouse de meilleure qualité. La pelouse hybride est donc à mon sens la meilleure solution » d’Eric Pilaud, président du FC Grenoble.

L’occupation du Stade des Alpes à Grenoble (20 068 places) pose quelques problèmes car il est à la fois utilisé par le FCG (rugby) qui évolue en pro D2 et par le GF38 (football) qui joue en National 1. Les deux clubs visant la montée dans leur championnat respectif, la problématique de gestion du stade pourrait s’accentuer dans les mois à venir. Ainsi, Grenoble Alpes Métropole et les deux clubs travaillent sur le sujet. Bien évidemment, la pelouse est un point central pour le bon fonctionnement de cette cohabitation. Eric Pilaud, président du FC Grenoble, privilégie une solution en particulier : « Autant le synthétique est compliqué autant la pelouse hybride est une bonne alternative. Quand le rugby joue, on laisse une pelouse détériorée donc cela passe par un revêtement de meilleure qualité. La pelouse hybride est donc à mon sens la meilleure solution ». Les discussions devraient se poursuivre dans les prochaines semaines.

La phrase

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *