« L’objectif est de devenir la base arrière des délégations qui participeront aux Jeux olympiques dans six ans et faire valoir le savoir-faire normand en terme d’accueil et de préparation sportive de haut-niveau » d’Hervé Morin, président de la Région Normandie.

Hervé Morin a présenté devant l’ensemble des collectivités normandes, les ligues sportives normandes, le mouvement olympique et paralympique, les actions menées depuis 10 mois dans le cadre de la démarche initiée par la Région pour positionner la Normandie comme « base arrière » des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. Dès 2017, la Région a engagé un partenariat avec le mouvement sportif, les services de l’Etat et lancé un vaste mouvement de mobilisation auprès de l’ensemble des EPCI, des villes moyennes et des Départements normands afin d’élaborer une candidature unique mettant en avant les atouts de la Normandie (infrastructures sportives, transports, hôtellerie, tourisme…). Un inventaire des équipements structurants du territoire a été réalisé d’octobre 2017 à mars 2018. Au total, 82 équipements sportifs susceptibles d’accueillir des équipes de haut niveau ont été pré-retenus parmi lesquels 19 sites en cours de construction ou de rénovation.

A partir de 2019, la Région Normandie assurera la promotion de ses sites d’entraînement à l’international, auprès de pays cibles identifiés et ayant déjà des liens privilégiés avec la Normandie : Etats-Unis, Canada, Australie, Corée du Sud, Colombie…

 

S’abonner au magazine Terrains de Sports

 

La phrase d’Hervé Morin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *