« C’est une activité familiale, à mi-chemin entre le loisir et le sport. On retrouve la gestuelle et les sensations de l’escalade auxquelles s’ajoute une dimension très divertissante et conviviale » d’Antoine Richard, fondateur de Hapik.

Hapik est un nouveau concept d’escalade ludique grand public lancé il y a 12 mois en France par une jeune start-up française. Après Caen, Grenoble, Mulhouse, Rennes et Troyes, un centre a ouvert le 2 janvier dernier à Sainte-Geneviève-des-Bois (91).

Ce nouveau centre de 500 m2, le plus grand de France, propose 35 lignes d’escalade dont le mur de réalité augmentée, le mur d’escalade, le super Mario et le toboggan vertical

« C’est une activité familiale, à mi­chemin entre le loisir et le sport. On retrouve la gestuelle et les sensations de l’escalade auxquelles s’ajoute une dimension très divertissante et conviviale. Tout le monde y trouve son compte : les enfants s’amusent des prises qui tournent et des modules lumineux, les adultes se laissent surprendre par le vertige et peuvent choisir de réaliser des parcours plus difficiles » explique Antoine Richard, fondateur de Hapik.

La startup française, lancée en avril 2016, ambitionne d’ouvrir une soixantaine de centres d’ici 4 ans.

La phrase : Antoine Richard, fondateur de Hapik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *