_Gilbert-Ysern« Aujourd’hui, les espaces sont restreints, les joueurs sont comme dans une boîte de sardines »
Gilbert Ysern, directeur de Roland Garros et de la fédération française de tennis

Alors que le tournoi de Roland Garros bat son plein, en coulisse, le projet de rénovation pose toujours d’importantes interrogations avec notamment un retard qui s’accumule et un appui politique qui se fissure. Pour Gilbert Ysern, les travaux sont nécessaires : « Le projet est indispensable à la pérennité de Roland-Garros. C’est l’intérêt de la France. On y arrivera. […] Aujourd’hui, les espaces sont restreints, les joueurs sont comme dans une boîte de sardines. Il y a une forme d’impatience chez eux. Les conditions pour le public doivent aussi s’améliorer ». Et le timing pose de nouveau problème, à en croire le directeur de la FFT : « Si aucune décision intervient dans le mois de juin, on prendra un an de retard supplémentaire car nous sommes obligés de lancer des tranches de travaux lourds qui durent six mois, ne pouvant être réduites ou décalées. On doit s’organiser en fonction du prochain tournoi ».  

La phrase d’actu… de Gilbert Ysern

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *