« Cet événement est un formidable levier pour accroître la place des femmes dans le Handball. L’objectif est d’atteindre 40 % de handballeuses dès que possible » de Béatrice Barbusse, secrétaire générale de la Fédération Française des Handball.

A l’occasion du match de handball féminin entre la France et le Brésil à Pau le 25 mars prochain, la Ligue Nouvelle-Aquitaine a mis en place un colloque sur la féminisation. La Fédération Française de Handball (FFH) veut profiter de l’Euro 2018 de handball féminin, organisé en France à la fin de l’année, pour développer la pratique féminine.

« Cet événement est un formidable levier pour accroître la place des femmes dans le Handball. L’objectif est d’atteindre 40 % de handballeuses dès que possible : leur nombre progresse chaque année mais les masculins aussi ! Nos priorités sont d’augmenter le nombre de femmes entraîneures et arbitres. L’EHF EURO 2018 devra générer des vocations, et pas seulement sur les lieux de compétition mais dans tous les Territoires » indique Béatrice Barbusse, secrétaire générale de la Fédération Française des Handball.

La phrase de Béatrice Barbusse, secrétaire générale de la Fédération Française des Handball

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *