« Aujourd’hui, personne n’est capable de dire ce que cela va coûter à l’économie française, ce que cela va coûter au sport français car on ne sait pas si ça va reprendre, quand ça va reprendre et dans quelles conditions cela va reprendre » Christophe Lepetit, responsable des études économiques du Centre de Droit et d’Economie du Sport (CDES).

Christophe Lepetit

Interrogé par Ouest-France, Christophe Lepetit, responsable des études économiques du Centre de Droit et d’Economie du Sport (CDES) est revenu sur les conséquences économiques de la crise sanitaire actuelle. Il estime qu’il faudra un effort collectif pour relancer le sport français : gouvernement, entreprises, autres acteurs de la filière (éducateurs…). D’après lui, un ensemble de mesures facilitatrices et vertueuses doivent amener une dynamique positive. Avant de préciser : « aujourd’hui, personne n’est capable de dire ce que cela va coûter à l’économie française, ce que cela va coûter au sport français car on ne sait pas si ça va reprendre, quand ça va reprendre et dans quelles conditions cela va reprendre ».

La phrase de Christophe Lepetit, responsable des études économiques du Centre de Droit et d’Economie du Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *