« Comment faire pour que toutes les énergies soient déployées afin de promouvoir l’activité sportive en club à la rentrée ? C’est une question majeure » Denis Masseglia, président du CNOSF.

© CNOSF_KMSP

Lors d’une interview pour notre magazine Terrains de Sports, Denis Masseglia, président du Comité National Olympique et Sportif Français a évoqué de nombreux sujets, notamment les conséquences économiques du Covid-19 pour les clubs ainsi que la rentrée qui sera une période déterminante. « La question majeure est : comment faire pour que toutes les énergies soient déployées afin de promouvoir l’activité sportive en club à la rentrée. On peut imaginer qu’après cette période de confinement, les Français auront envie de pratiquer, et les clubs auront pour objectif d’attirer les jeunes, mais beaucoup seront devenus adeptes de sports électroniques. C’est en tout cas un enjeu important pour nous. Ainsi, nous avons convenu avec Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, et les membres du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques (COJO) de Paris 2024 que les actions de promotion du sport prévues lors de la journée olympique au mois de juin soient reportées en septembre. L’objectif étant que cette rentrée sportive soit la plus efficace possible pour les clubs » a-t-il indiqué.

En outre, l’autre atout du CNOSF pour la rentrée est la mise en place de la Carte Passerelle qui vise à favoriser la découverte du sport par les élèves de CM1 et de CM2 entre le mois de septembre et les vacances de la Toussaint, tout en facilitant leur adhésion à un club. Ce dispositif a été testé dans trois départements en 2019, les Bouches du Rhône, l’Orne et la Vienne, et il sera donc étendu à tous les autres dès septembre prochain. 

La phrase de Denis Masseglia, président du CNOSF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *