« Nous sommes au sein de la région de France où les jeunes sont les plus touchés par des problèmes d’obésité, ainsi il est donc nécessaire d’encourager la pratique sportive pour ce type de public » de Philippe Meyer, vice-président du Conseil départemental du Bas-Rhin en charge de la jeunesse, de l’éducation et du sport.

Cette journée sportive « Hand’ensemble » est organisée pour les élèves issus des CLIS (Classes pour l'inclusion scolaire), ULIS (Unités pédagogiques d'intégration), IME (Institut médico-éducatifs) et IMPRO (Instituts médico-professionnels). Du handicap physique, du handicap mental, des joueuses de haut niveau… tout est réuni pour une journée pleine d’émotions. La journée est parrainée par les joueuses de l’ATH (Achenheim Truchtersheim Handball). Elles sont sur place pour encadrer les ateliers, encourager les jeunes sportifs, jouer avec eux.

Selon une étude du Centre européen d’étude du diabète, près de 5 % des jeunes de la région Grand Est sont touchés par des problèmes d’obésité, l’un des pourcentages les plus élevés en France. L’ensemble des collectivités travaille pour remédier à ce problème. C’est notamment le cas du Conseil départemental du Bas-Rhin, comme l’indique Philippe Meyer vice-président en charge de la jeunesse, de l’éducation et du sport : « Il est nécessaire d’encourager la pratique sportive pour ce type de public. Par exemple, nous avons ainsi mis en place le dispositif Pass’Forme : il a pour objectif de faire prendre conscience aux collégiens de l’importance de la pratique d’activités physiques en leur permettant de découvrir leurs aptitudes sportives à travers différents tests. L’opération est le fruit de la volonté du Conseil départemental qui s’est associé au Comité départemental d’Athlétisme, pour faire reculer la sédentarité, l’un des facteurs de l’obésité croissante des jeunes ».

Plus d’informations dans notre magazine d’octobre

La phrase de la semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *