ONU Environnement et l’Association Internationale des Fédérations d’Athlétisme (IAAF) ont annoncé un nouveau partenariat pour s’attaquer au problème de la qualité de l’air, responsable de la mort de 7 millions de personnes dans le monde.

Ce partenariat sera soutenu par la Coalition pour le climat et l’air pur (CCAP), qui travaillera à la création d’un réseau de surveillance de la qualité de l’air qui à terme, reliera près de 1 000 pistes d’athlétisme du monde entier. En impliquant un certain nombre d’athlètes professionnels, des collectivités locales et des gouvernements, des leaders de communautés et un nombre croissant de personnes dans le monde entier qui ont choisi la course comme principale forme d’exercice, l’IAAF s’engage non seulement à sensibiliser le grand public à la pollution de l’air, mais aussi à fournir
des données clés pour la combattre. Parmi les autres objectifs de ce partenariat : créer un réseau de surveillance de la qualité de l’air dans les grandes villes de nature à aider les coureurs à choisir
les meilleurs moments pour courir dans leur ville ou encore collaborer avec les collectivités locales et les gouvernements pour mieux comprendre les effets de la qualité de l’air sur la qualité de vie
des populations.

 

L’athlétisme rejoint la lutte contre la crise mondiale de la pollution de l’air

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *