L’agglomération de Roanne vient d’investir dans un nouveau parquet pour la Halle André Vacheresse qui accueille notamment les matchs de la Chorale de Roanne (Pro B). C’est le premier parquet Connor Sports, de la société Gerflor, déjà utilisé en NBA, installé pour un club professionnel de basket-ball en France.

En 2011, lors de l’agrandissement de la halle André Vacheresse, les élus de l’agglomération de Roanne avaient également décidé de changer le parquet. Malheureusement, quelques années après, il ne donne pas satisfaction, comme l’indique Jean-Louis Lagarde, vice-président de Roanne Agglomération, délégué aux grands équipements : “le concept de calage des lattes entraîne des rebonds qui ne sont pas très bons depuis environ deux ans.
De plus, certaines lattes se sont beaucoup détériorées en sept ans. Dernièrement, nous avions la crainte que les arbitres refusent de jouer les matchs sur ce parquet. Les rebonds étant défaillants sur la totalité, nous avons décidé de changer intégralement la surface de jeu
”.

Le choix d’un parquet fixe
Après avoir hésité entre un parquet fixe ou démontable, la collectivité a fait le choix du premier : “étant donné que nous disposons déjà d’une salle de spectacle, nous savions que la Halle Vacheresse n’allait pas accueillir des événements non sportifs. La priorité était donnée à La Chorale de Roanne et au Roanne Basket Féminin qui évolue en N1. Nous accueillons aussi quelques matchs des équipes de France de basket-ball et de handball. De plus, avec un parquet démontable, il est nécessaire d’avoir le personnel et le matériel pour assurer la maintenance” ajoute l’élu.

Un revêtement haut de gamme de 63 mm d’épaisseur
Après avoir déposé l’ancien parquet, il a fallu couler une nouvelle dalle puis réaliser une chape liquide afin d’obtenir une planéité parfaite. Par la suite, après le temps de séchage nécessaire, Gerflor est venu installer le parquet Connor Sports Neoshok, le produit haut de gamme de la société. “D’une épaisseur totale de 63 mm, le système est divisé en trois parties. Tout d’abord, une sous-construction composée de deux panneaux de contreplaqué croisés (24 mm d’épaisseur). Contrairement aux lambourdes, cette technologie permet une uniformité au niveau des rebonds, ce qui n’est pas le cas entre deux lambourdes. Ensuite, afin d’obtenir un haut niveau d’amortissement des chocs et de très bons appuis, des plots en caoutchouc (16/m2) de 5 cm2 et de 19 mm d’épaisseur ont été installés. Enfin, des lames de bois massif de 20 mm d’épaisseur et de 57 cm de largeur, posées une par une, complètent le système. L’essence de bois utilisée est l’érable à sucre : il résiste mieux aux différences de température et à l’humidité, tout en se dilatant moins. Par la suite le parquet est poncé et vernis sur place (6 couches)” décrit Clément Lay, chef de marché sport de Gerflor. De plus, la collectivité a suivi la charte graphique de la Ligue Nationale de Basket-ball (LNB) en mettant des couleurs contrastées entre le pourtour du terrain (bleu foncé, comme le centre du terrain et la raquette) et l’aire de jeu (couleur parquet). Des stickers vont également être ajoutés avec les logos de la LNB, du club et de quelques partenaires sur différentes zones : rond central, zones restrictives…
Par ailleurs, en parallèle des travaux sur le parquet, il a été décidé de racheter un nouveau panier de basket-ball et de changer les panneaux d’affichage suite au changement de la règle des 24 secondes (affichage désormais au dixième de seconde).

L’entretien du parquet
L’entretien de la salle (hormis celui des tribunes) est réalisé en régie. Les trois agents en charge de la Halle Vacheresse vont donc suivre les préconisations de la société Gerflor. “Il faut bien avoir en tête que l’eau est l’ennemi du parquet. Nous conseillons donc un simple balayage légèrement humide 3 à 4 fois par semaine. Comme tout parquet, au bout de 2 ou 3 ans, il pourra être nécessaire de réaliser une vitrification de la surface. En outre, afin de ne pas abîmer le parquet avec les tribunes télescopiques, nous avons fourni à la collectivité des plaques de répartition de charge” précise Clément Lay.

Focus sur la Halle Vacheresse :
De par son histoire intimement liée à l’équipe de la Chorale Roanne Basket et de par son architecture contemporaine, la Halle Vacheresse fait figure d’équipement emblématique de la culture sportive du Roannais. Afin d’accompagner le développement économique et sportif du club de la
Chorale la structure a fait l’objet d’une extension modernisation en 2011 (investissement de 10,3 millions d’euros TTC), augmentant ainsi la capacité d’accueil de 3 200 à 5 010 places et les surfaces de 2 810 à 4 700 m2. Cet équipement se compose de locaux administratifs pour le club résident, d’une boutique, de quatre vestiaires, d’une salle de musculation de 80 m2, d’une salle de rédaction, d’une salle de conférence de presse, des locaux de stockage ainsi que d’une salle de réception de 700 m2, le Chorum Alain Gilles. La Halle Vacheresse accueille également chaque année des compétitions de niveau national et international. Par exemple, en 2017, elle a reçu les joueuses de l’équipe de France de tennis pour un match de Fed Cup.

Une première en France pour le parquet de Roanne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *